Playlist : années lycée d’un gothique complexé

En toute bonne foi, ceci n’a pas été écrit à l’occasion d’Halloween. Non, vraiment. 

À moins d’être l’archétype de l’élève populaire du bahut que l’on voit dans les séries-B américaines, l’adolescence n’est pas vraiment la période la plus réjouissante de la vie. Comme on le sait, la puberté peut être source de complexes physiques difficiles à affronter, le lycée est le théâtre de moqueries et de drames relationnelles tant amicaux que sentimentaux, et il n’est pas rare que l’on se remette en question, effrayé par la pression des parents, des professeurs et de l’avenir.

Pour parer à cette étape de la vie maladroite, une poignée de jeunes développent un mode de vie alternatif avec sa propre philosophie, son style vestimentaire et surtout sa musique. Parmi eux, il y a les gothiques.

Lire la suite de « Playlist : années lycée d’un gothique complexé »

Fiction: Madame Louisette #2

Entre deux épisodes de Park and Recreations, Twitter et mes copains, j’écris un peu.

Oh, voilà une suite. Si tu n’as pas lu le premier extrait, clique ici

Bon, bon, bon. Ça devient un peu plus intime. C’était vraiment le passage que je craignais de partager le plus. Mais je trouve que c’est aussi le plus réussi (à mes yeux, après tu en penses ce que tu veux !) Bref, je n’ajouterai rien de plus. Bonne lecture !

Quand j’ai connu Léa, Angèle était, à ce stade de ma vie, la plus grande déception que je n’ai jamais vécu. Rien ne m’effrayait plus que de tomber amoureux alors qu’elle refusait de m’aimer. Trois jours après qu’on eut cesser de se voir, je pris des mesures draconiennes pour la faire sortir de ma vie.

Lire la suite de « Fiction: Madame Louisette #2 »

Manifeste : de la nécéssité de faire revivre le rock’n’roll

Le 29 décembre, Lemmy Kilmister, leader de Motörhead et symbole du hard rock est décédé. Pendant l’année, il avait avoué avoir remplacé le whisky par la vodka pour des raisons de santé. Ca, c’est l’esprit rock.

Et aujourd’hui, on l’a un peu perdu. Dans la musique, on l’entend encore, mais aussi intéressant le rock indé puisse-t-il être, le temps des junkies et des mecs qui cassaient des guitares sur scène me manque. Mais c’est encore possible de faire vivre cet esprit. Il n’a pas disparu, il vibre encore au fond de tous les rockeurs d’aujourd’hui, qui se sont assagis pour de sombres raisons (l’argent, l’image commerciale, la société matérialiste ?)

Lire la suite de « Manifeste : de la nécéssité de faire revivre le rock’n’roll »

Playlist : pour toi Papa qui n’aime pas David Bowie

Mon cher papa,

Si j’aime autant le rock, c’est principalement grâce à toi. Deep Purple, AC/DC, The Beatles, Pink Floyd tout ses groupes c’est grâce à toi que je les connais et que je les aime aujourd’hui. Mais depuis quelques années, je me rends bien compte que nos goûts diverge de plus en plus. Tu boudes Black Sabbath, moi je déteste Genesis. Tu me fais écouter Supertramp, je préfère les New York Dolls. Tu te passionnes pour Yes, moi je cours écouter Guns’N’Roses.

Il existe cependant un artiste qui nous divise vraiment : David Bowie.

Lire la suite de « Playlist : pour toi Papa qui n’aime pas David Bowie »

Feminism in Parks and Recreation

Introduction

Feminism in a series is quite a challenge. It is clear that ideology of feminism does not benefit from a good image, and it is a risk for a TV show to claim a such controversial concept. And we can say that many series give female and male audience many stereotypes about women, their condition, and about the way they are supposed to live, think and act. We can think about Gossip Girl, or Pretty Little Liars, where every female character is a cliché of a type of girls, and these kind of shows are not progressive for women image.

Lire la suite de « Feminism in Parks and Recreation »

Fiction: Madame Louisette – Premier jet

Entre deux épisodes de Park and Recreations, Twitter et mes copains, j’écris un peu.

Vraiment un tout petit peu. Je ne parle pas de rédaction journalistique, ça je le fais souvent -d’ailleurs en ce moment j’oeuvre pour un site super cool, juste ici (de l’auto-promotion déguisée? Je ne vois pas de quoi vous parlez…)-

Il s’agit, en fait, de fiction. Je pense que dans quelques temps ça finira par ressembler à un roman. Pour le moment, ça reste quelque chose de très modeste. Mais j’ose espérer que le publier ici me donnera envie d’en venir à bout.

Allez, voici un premier passage :

Lire la suite de « Fiction: Madame Louisette – Premier jet »

Vincent Thomasset – Le rire par défaut

Lettres de Non-Motivation de Vincent Thomasset – 19/11/2015

Dans le cadre du festival d’Automne, Vincent Thomasset a tenté d’adapter pour la scène, les hilarantes lettres de non-motivation de Julien Prévieux. Un pari risqué que le metteur en scène n’a pas vraiment tenu, faute d’originalité et d’ingéniosité.

Jeudi 19 novembre. 20h. Le quartier de Bastille est moins animé que d’habitude. Est-ce une impression ou est-ce vraiment le cas, nul ne le sait vraiment. Une seule certitude: depuis la tragique et cauchemardesque nuit de vendredi 13/11, une ambiance lourde s’est installée dans les rues de Paris. Et on la ressent plus encore, lorsqu’on s’approche des Xème et XIème arrondissements. Jeudi soir, donc, théâtre de Bastille, les organisateurs du Festival d’Automne ont décidé de maintenir le spectacle de Vincent Thomasset, intitulé Lettres de Non-Motivation. La salle est pleine, la scène est prête.

Lire la suite de « Vincent Thomasset – Le rire par défaut »

Paris, les petites choses

Paris, je n’y vis que depuis septembre. Vers la fin de l’été, je suis arrivée dans cette petite chambre de bonne, au huitième étage sans ascenseur mais à la vue incroyable sur la Tour Eiffel et les toits parisiens.

C’était une grande première pour moi. Je n’ai jamais vécu ailleurs que chez mes parents, dans le Nord de la France, et voilà que je me retrouve, du jour au lendemain, dans la capitale pour mes études. Instantanément, c’est le coup de foudre. Dès les premières semaines ici, j’ai adoré Paris. Moi qui était si sceptique devant cette fascination qu’avait le monde pour cette ville qui me semblait peu accueillante. Mais très vite, j’ai compris. J’ai tout compris. Et j’ai aimé.

Lire la suite de « Paris, les petites choses »

Mon top 5 des chansons d’Arctic Monkeys

Ce mois-ci, on fête les 10 ans de l’incontournable « I Bet You Look Good On The Dancefloor » des Arctic Monkeys sorti le 15 octobre 2005. Consequence Of Sound a donc demandé au webmaster du site acrticmonkeys.com, ses 5 morceaux favoris, tous albums confondus. L’article est disponible ici.

AM

Je me suis dit que moi aussi, j’avais envie de partager mon top 5 des meilleurs titres des petits génies britanniques du rock indé.

Lire la suite de « Mon top 5 des chansons d’Arctic Monkeys »